Les surveillants pénitentiaires de la maison centrale de Poissy en action

Dans le cadre de l’opération nationale « prison morte » ils étaient devant les portes de leur établissement pour dialoguer lundi 15 et mardi 23 janvier. Leurs demandent sont légitimes face à l’inquiétude qui est la leurs. Il souhaitent être écouté et obtenir davantage de sécurité et plus de moyens afin d’améliorer leurs conditions de travail.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *